COVID-19 : La continuité de nos services est assurés ~ En savoir plus ~

Le guide essentiel des souks de Marrakech

Les souks de Marrakech sont souvent un point fort pour les visiteurs. En effet, l'atmosphère animée, les bonnes affaires, le plaisir du marchandage et l’éveil des sens en font une raison majeure de découvrir la Ville Rouge du Maroc.

Histoire des souks de Marrakech

Le souk est le nom donné à un marché arabe. Traditionnellement marché à ciel ouvert, sur lequel les locaux comptaient pour leurs produits de première nécessité, un souk était fréquenté par des marchands ambulants qui y passaient une fois par semaine, une fois par mois ou à d'autres périodes peu fréquentes. Cependant, la situation stratégique de Marrakech, au cœur du Maroc, faisait que de nombreux commerçants passaient par la ville tous les jours.

La ville étant située sur des routes commerciales importantes, les gens passaient par ici en provenance du nord, du sud, de l'est et de l'ouest. Les marchandises arrivaient à Marrakech de tout le Maroc, des pays africains environnants et de plus loin encore. Les marchands se déplaçaient souvent à dos de chameau ou d'âne, généralement avec une caravane lourdement chargée.

Le grand nombre de commerçants qui visitent Marrakech est l'une des raisons majeures pour lesquelles la médina possède autant de portes ; l'accès à la partie principale de la ville a été facilité pour les commerçants. La porte Bab Doukkala, par exemple, était utilisée par les commerçants d'El Jadida, au nord-ouest de Marrakech, et des régions voisines. Les grandes portes de la médina s'ouvraient tôt le matin et se fermaient tous les soirs. Les commerçants qui arrivaient tard devaient passer la nuit à l'extérieur des murs de protection. Ceux qui arrivaient à temps dormaient généralement dans des mosquées, ou des fondouqs - des logements pour les commerçants et leurs animaux. L'action commerciale se déroulait à Jemaa el Fna, la grande place de la ville, où de nombreux vendeurs proposaient un éventail de marchandises.

Développement des souks de Marrakech

Avec l'augmentation de la population locale, les vendeurs ont commencé à tenir de petits souks à proximité des principales communautés. En utilisant des ânes, des chameaux et des charrettes pour parcourir les rues labyrinthiques de la médina, les zones commerciales proches des habitations ont facilité les achats des habitants. Ainsi, la commodité a également augmenté le nombre d'articles achetés. À l'origine, les souks de quartier vendaient principalement des produits de première nécessité.

Les petits souks de quartier se sont progressivement développés, à mesure que de plus en plus de commerçants ont vu l'opportunité d'augmenter leurs ventes. Nombre de ces souks ont connu une telle croissance qu'ils ont fusionné avec les souks voisins.

Les artisans locaux vivaient et travaillaient souvent à proximité des autres dans le même commerce. Les communautés d'artisans se sont développées, d'où la présence traditionnelle de certains souks dédiés à des marchandises particulières. Les gens vendaient leurs marchandises dans leurs ateliers ou à proximité. C'est pourquoi les visiteurs d'aujourd'hui trouveront encore des zones séparées dans certains souks, par exemple dans le souk des tapis près de Rahba Lakdima.

Comment naviguer dans les souks ?

À moins de rester assez près du réseau de rues qui se ramifient à partir de Jemaa el Fna, il est très facile de se perdre dans les souks de Marrakech. Les ruelles étroites, avec des objets débordants qui serpentent vers des passages plus étroits avec encore plus de marchandises, peuvent toutes commencer à se ressembler. Beaucoup sont également couvertes, ce qui rend encore plus difficile de se faire une bonne idée de l'endroit où l'on se trouve.

Se promener dans les souks avec un guide local est la meilleure façon d'explorer, si vous craignez de vous perdre, surtout si le temps presse. Assurez-vous que le guide possède une licence.

Si vous explorez les souks de façon indépendante, il est essentiel de disposer d'une carte. Prenez une carte en papier dans votre logement ou imprimez-en une à partir d'une source en ligne. Vous pouvez aussi utiliser le GPS sur vos appareils mobiles. La plupart des grandes rues sont signalées par des panneaux indiquant leur nom. Si vous ne pouvez pas repérer facilement les panneaux de signalisation et les points de repère, tels que les mosquées et les monuments, marchez dans les zones les plus fréquentées jusqu'à ce que vous trouviez un panneau ou un point de repère. Ou bien, marchez jusqu'à ce que vous soyez dehors et que vous puissiez voir le minaret imposant de la mosquée de la Koutoubia comme point de référence.

Demander les directions

Se perdre fait généralement partie du plaisir d'explorer les souks de Marrakech. Si vous commencez à paniquer et que vous avez vraiment besoin de demander votre chemin à quelqu'un, essayez d'approcher des familles ou des femmes, plutôt que des hommes plus jeunes. Bien que cela ne soit pas dangereux, il est beaucoup plus fréquent que des hommes plus jeunes vous proposent amicalement de vous emmener là où vous voulez aller. Si cela peut sembler être une bénédiction, cela se termine souvent par un "pourboire" substantiel, qui peut aussi vous amener à plusieurs stands, auxquels l'étranger "serviable" essaie de toucher une commission sur une vente, en chemin.

Une autre possibilité est de se rendre dans un petit magasin et de demander de l'aide. Les propriétaires de magasins ne peuvent généralement pas quitter leurs locaux et sont moins susceptibles d'essayer de vous guider en échange d'un paiement. Bien entendu, vous pouvez aussi demander à quelqu'un d'appeler votre logement pour venir vous chercher, si vous êtes dans le pétrin.

Faire du shopping dans les souks de Marrakech

Devant la grande variété des objets en vente dans les souks de Marrakech, certains choisissent de voyager avec une valise vide, prêts à faire le plein de babouches, pouf ou petits articles à offrir.

Les étals de poterie sont nombreux : pots à tajine de toutes tailles, assiettes de service, bols à soupe et petits porte-taggins sont particulièrement courants. Les objets en verre ornés de bijoux et les théières décorées peuvent trouver une place de choix dans la salle à manger de votre maison.

Les épices aromatiques aux couleurs vives sont souvent ce à quoi l’on pense en premier, lorsqu'on imagine les souks de Marrakech.

Les tapis marocains traditionnels tissés et la boucherouite berbère (tapis) faite à la main sont fièrement exposés sur de nombreux stands. Des lampes et des lanternes colorées sont suspendues aux chevrons et aux portes environnantes.

Les articles en cuir sont souvent très appréciés des visiteurs, notamment les portefeuilles, ceintures, sacs, chaussures et autres articles fabriqués à la main en ville. Vous cherchez de nouvelles pièces pour votre garde-robe ? Les souks de Marrakech proposent des vêtements de toutes les formes, tailles et couleurs, des t-shirts, shorts et jeans aux kaftans et djellabas (sorte de robes) traditionnels. On trouve également en abondance des vêtements islamiques, comme les abayas (sorte de robes) et les couvre-chefs. Prenez un pashmina pour compléter une tenue. Les balghas (pantoufles marocaines) sont très répandues, tout comme les beaux bijoux en argent, les objets d'art, les pipes à shisha, les accessoires, les instruments de musique traditionnels, les jouets, les souvenirs uniques à acheter à Marrakech et bien d'autres choses encore.

Conseils pour être en sécurité à Marrakech

Comme dans la plupart des endroits où beaucoup de gens se rassemblent, le vol à la tire et le vol de sacs peuvent poser problème. Attachez vos sacs et tenez-les bien en main. Veillez à ce que votre portefeuille soit en lieu sûr - et non dans votre poche arrière !

Le marchandage est un élément essentiel des achats dans les souks. Faites preuve de légèreté et d'amabilité pendant les négociations. Toutefois, si vous ne parvenez pas à vous entendre sur un prix, vous pouvez vous retirer.

Les appels et tentatives constants pour attirer les acheteurs peuvent devenir un peu fatigants au bout d'un certain temps. Faites une pause et rendez-vous dans un café pour prendre un peu de repos.

Autres activités connexes à pratiquer à Marrakech

Rendez-vous dans les tanneries de Marrakech pour découvrir comment le cuir est travaillé, avant d'être transformé en objets qui seront ensuite en vente dans les souks. Observez dans leurs ateliers les différents artisans qui cousent, martèlent, cisèlent, sculptent, coupent et appliquent leur savoir-faire.

Le soir, découvrez l'atmosphère animée de Jemaa el Fna, admirez les différents monuments et les portes ornées situées autour des souks, goûtez aux délices locaux des vendeurs de nourriture. Le jus d'orange doux et savoureux de Marrakech est à ne pas manquer. Découvrez également notre article sur les choses à faire et à ne pas faire lors de votre visite à Marrakech