Cérémonie du Mariage Marocain


Le blog / lundi, octobre 21st, 2019

Le mariage au Maroc est une cérémonie qui a conservé une importance primordiale dans la vie sociale du Maroc. Elle reste très liée à des traditions qui n’ont rien à voir avec l’Islam, contrairement au mariage sunnite. Elle a évolué et les cérémonies qui s’étalaient sur sept jours ont été réduites à trois, le plus souvent, elles se concentrent en une journée surtout dans les grandes villes marocaines et en Europe.
Le mariage marocain est l’événement traditionnel le plus riche du Maroc. Elle reste étroitement liée aux traditions et coutumes ancestrales. Toutes les pratiques sont conçues pour mettre en valeur « la beauté de la mariée, l’unité des familles des deux époux et la vie au sein de la communauté. « 
Le professeur Abdelhadi Tazi, de l’Académie du Royaume du Maroc, a noté : « Malgré le mode de vie occidental qui gagne du terrain dans notre société, les jeunes Marocains ont une forte nostalgie et une grande estime pour les traditions et les coutumes qui ont profondément marqué la vie de notre pays. Les jeunes générations aiment et s’accrochent aux vraies traditions marocaines. Nous ressentons le désir de faire revivre les traditions marocaines, qui reflètent notre histoire et notre patrimoine culturel aux multiples facettes.
Alors qu’il durait jusqu’à trois ou sept jours, pendant une décennie, le mariage marocain s’est modernisé à la fois pour des raisons d’économie de temps. Le nouveau mariage s’organise en une journée dans une salle où se déroulent tous ses rituels.

la première phase du mariage marocain commence par les fiançailles. Le père et la mère du mari qui doit venir demander la main de la jeune femme aux beaux parents. Ce n’est qu’une fois que l’accord est total entre les deux parties qui peuvent commencer à préparer la cérémonie de mariage halal. Il traite de tous les détails de ce mariage comme la dot, le choix des fournisseurs, le budget, la date, les cadeaux de mariage.

L’organisation et la préparation du mariage arabe peut alors durer plusieurs mois car il faut trouver la salle des fêtes qui aura le bon décor répondant aux attentes des deux familles, le meilleur orchestre oriental, le traiteur halal qui transportera vos papilles a encouragé le Maghreb et le bon negafa à choisir les plus belles robes. Avec tout le travail que cela implique pour la réception et le mariage du mariage, les mères, les sœurs, les cousines et même les amies n’ont pas hésité à venir donner un coup de main.

Pendant les préparatifs, vient la cérémonie de l’acte. En français, il est traduit par le journal pour officialiser l’union des arabes mariés. Il s’agit d’une fête à laquelle seuls les parents les plus proches des personnes mariées ont le droit de participer. Il scelle l’acte de mariage. C’est un « adoul » de l’Islam qui a rédigé le certificat de mariage que les deux époux doivent signer.
Selon la tradition marocaine, quelques jours avant le mariage, la mariée et les femmes de sa famille sont amenées au hammam pour un bain de lait. Mais de nos jours, c’est malheureusement beaucoup plus. Normalement, le bain de lait peut purifier la mariée marocaine avec des bougies, du chant et de l’ululation. C’est après ça que vient le jour du henné. Dans ce rituel, nous habillerons la fille en vert et le nekacha tatouera ses mains et ses pieds dans les chansons musicales et dansantes du milieu. Cette tradition marque la prospérité et le bonheur au Maroc et c’est pourquoi même les invités n’ont pas hésité à faire un tatouage au henné sur une partie de leur corps.

Après le dîner, le marié et sa famille offriront des cadeaux de mariage à la fille chanceuse lors de la fête de « hdiyya » dans les « taifours ». Il y a du sucre pour symboliser le lait de la vie heureuse pour signifier la pureté et les caftans que la mariée portera pendant la soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *